Bien qu’il y ait des tonnes de façons de construire un site Web, WordPress reste l’option la plus populaire. La facilité d’utilisation, le large éventail de fonctions et de fonctionnalités, la bibliothèque de plugins puissants et de nombreux autres facteurs contribuent à cette popularité. Les risques de sécurité entraînés par les plugins WordPress sont malheureusement beaucoup trop courants.

Un certain nombre de problèmes de sécurité peuvent affecter la sécurité de votre site Web, mais un problème qui pourrait vous surprendre est le fait que les plugins dont vous dépendez pour la convivialité peuvent devenir dangereux. Comment cela se produit-il et comment pouvez-vous atténuer les retombées potentielles ?

Table des matières

  • En quoi les plugins WordPress posent-ils des risques pour la sécurité ?
  • Comment prévenir les risques de sécurité causés par les plugins WordPress
  • Installez un pare-feu d’application Web
  • Vérifiez soigneusement vos plugins
  • Mettez à jour vos plugins
  • Limitez le nombre de plugins
  • Supprimez les plugins inutilisés
  • Conclusion

En quoi les plugins WordPress posent-ils des risques pour la sécurité ?

Les risques de sécurité d’un plugin WordPress

 

securite internet

sécurité internet

Les plugins sont censés être des outils pratiques qui permettent aux propriétaires de sites Web WordPress de faire plus que ce que la plateforme prête à l’emploi propose. Ils vont des outils de référencement aux solutions de sauvegarde et tout ce qui se trouve entre les deux. Certes, certains plugins ne sont guère plus que des gadgets, mais beaucoup offrent une valeur et des performances exceptionnelles.

Cependant, des problèmes se posent.

Les plugins peuvent devenir des risques de sécurité de plusieurs façons. L’un d’entre eux est si vous ne mettez pas régulièrement à jour vos plugins.

Un autre problème peut survenir quand le développeur du plugin cesse de publier des mises à jour, ce qui vous rend vulnérable aux menaces futures. Ces plugins dits « abandonnés » peuvent ne pas présenter de risque actif, mais ils finissent par devenir obsolètes et sensibles aux menaces, car ils ne sont plus maintenus activement.

Vous vous exposez également à certains risques de sécurité lorsque vous utilisez un plugin « annulé ». Il s’agit de versions gratuites de plugins payants et elles comportent presque toujours des risques importants.

Enfin, les plugins WordPress peuvent entraîner des risques de sécurité pour votre site lorsque vous cessez de les utiliser. C’est comme les applications inutilisées sur votre téléphone ou votre tablette qui peuvent éventuellement devenir des sources de risque.

Que pouvez-vous faire pour protéger votre site Web contre ces sources de risque ? En fait, il existe plusieurs pratiques intelligentes que les propriétaires de sites Web WordPress devraient suivre.

Comment prévenir les risques de sécurité causés par les plugins WordPress

Installez un pare-feu d’application Web

La sécurité de votre site Web est essentielle et vous ne pouvez pas la laisser au hasard. La première chose que vous devriez faire pour vous protéger contre les potentiels exploits jour zéro est d’installer un pare-feu d’application Web ou WAF.

Ces pare-feu aident à réduire les risques en filtrant le trafic sur votre site Web et en éliminant les menaces malveillantes. Pensez-y de la façon suivante : vous n’utiliseriez jamais votre PC sans un pare-feu entre vous et les dangers de l’Internet, n’est-ce pas ? Alors pourquoi exploiter un site Web sans la même protection ?

securité empreintes

securité empreintes

Vérifiez soigneusement vos plugins

Bien sûr, il existe des dizaines de milliers de plugins qui semblent tous offrir quelque chose de valeur. Cependant, ce n’est pas parce qu’ils sont répertoriés dans le référentiel officiel qu’ils valent la peine qu’on y consacre du temps. Aussi, pour être clair, n’utilisez jamais de plugins qui ne sont pas disponibles par les canaux officiels.

Si vous utilisez un référentiel tiers, assurez-vous qu’il suit les mêmes étapes rigoureuses que WordPress avant d’autoriser les plugins à être listés. Sinon, c’est un excellent moyen pour les pirates informatiques d’attaquer votre site Web et de compromettre vos données.

Lorsque vous choisissez vos plugins, regardez au-delà des fonctions et des fonctionnalités offertes. Visitez le site Web du développeur et jetez un coup d’œil autour de vous.

Vous devez chercher des signes indiquant que le plugin pourrait ne pas valoir la peine d’être téléchargé et installé, comme un site Web de mauvaise qualité, un nom de développeur inconnu, aucune condition de service ou politique de confidentialité, ou un manque d’information sur l’entreprise ou sur le site Web

Vérifiez le nombre d’installations actives pour le plugin. Vérifiez la dernière mise à jour et assurez-vous qu’elle est compatible avec la version la plus récente du système central de WordPress.

Bien sûr, vous devriez toujours vérifier les notes des plugins que vous envisagez d’utiliser. Les notes faibles devraient vous rendre méfiant et les notes plus élevées, plus confiant.

Mettez à jour vos plugins

Il est également très important vous gardez vos plugins à jour. Lorsqu’une vulnérabilité de sécurité est découverte dans un plugin, elle est généralement annoncée au monde entier. Cela signifie qu’en plus des propriétaires de sites Web, les pirates informatiques potentiels disposent maintenant de cette information et peuvent l’exploiter. Si un plugin possède une fonction de mise à jour automatique, activez-la. Si ce n’est pas le cas, réfléchissez à deux fois avant de l’installer. Si vous décidez d’aller de l’avant, assurez-vous de consulter régulièrement le site Web du développeur et d’appliquer les mises à jour dès leur sortie.

Limitez le nombre de plugins

firewall

firewall

Moins vous avez de plugins, moins vous courez de risques. Vous pouvez être tenté de tester plusieurs plugins, puis d’oublier de les supprimer plus tard. Ces applications ne font qu’augmenter votre niveau de risque. La règle empirique la plus simple ici est que si vous n’utilisez pas un plugin, vous devez le supprimer. Faites régulièrement l’inventaire de vos plugins, notez ceux qui sont utilisés et ceux qui ne le sont pas, et supprimez ceux que vous n’utilisez pas.

Supprimez les plugins inutilisés

En tant que propriétaire du site, il y a de fortes chances que vous soyez également responsable de l’ajout de plugins et de leur mise hors ligne lorsque vous ne les utilisez plus. Nous avons déjà parlé du danger que les plugins inutilisés peuvent causer, alors utilisez cette opportunité pour étouffer ce problème potentiel dans l’œuf. Lorsque vous supprimez un plugin et que vous n’allez plus l’utiliser, supprimez-le complètement.

Conclusion

En fin de compte, les plugins WordPress vous offrent des fonctions et des fonctionnalités qui ne sont pas disponibles sur la plateforme de base. Ce sont des ajouts précieux à n’importe quel site Web, qu’il s’agisse d’un blog personnel, d’un site Web de commerce électronique, d’un site Web d’entreprise ou de tout autre site Web.

Cependant, les plugins ne sont pas toujours sans risque. Ils peuvent compromettre votre sécurité et entraîner un risque accru de piratage informatique.

En suivant les conseils ci-dessus, vous pouvez limiter les risques. Agissez de façon proactive et prenez le contrôle de vos plugins.

 

Sources : https://wpsecurityninja.com/wordpress-plugins-security-risks/

Téléchargez gratuitement le guide WooCommerce !

L’ultime guide utilisateur WooCommerce en Français.

Un livre blanc “guide utilisateur WooCommerce” de près de 240 pages pour vous aider créer et gérer votre boutique et aussi pour vous aider a booster vos ventes.

Téléchargez le ici