La sécurité est l’une des préoccupations les plus urgentes pour les propriétaires de sites Web WordPress. Que vous exploitiez un site de commerce électronique, un site Web statique ou autre, vous devez vous assurer que votre site, votre base de données et les renseignements de vos clients sont bien protégés.

Heureusement, il n’est pas aussi difficile de prévenir une attaque qu’il n’y paraît. Cela dit, vous devez connaître les meilleures pratiques de gestion des risques liés aux sites Web WordPress afin de protéger votre site et vos données. Quelles sont les pratiques que vous devrez suivre ? Creusons un peu le sujet.

Table des matières

  • Réduction et non élimination des risques
  • Sensibilisation à la cybersécurité
  • Segmentation des sites Web
  • Prévention des attaques de force brute
  • Limitation de l’accès
  • Prévention des attaques détournées
  • Attention particulière à votre hébergeur
  • Mise à jour de PHP

Réduction et non élimination des risques

D’abord et avant tout, vous devez comprendre qu’il n’y a aucun moyen d’éliminer le risque d’une attaque. Tout ce que vous pouvez faire, c’est prendre des décisions intelligentes et les mesures appropriées pour atténuer les risques.

Même le site Web le plus sécurisé est toujours menacé par toutes sortes de menaces, et il n’y a tout simplement aucun moyen de les supprimer toutes. En gardant cela à l’esprit, découvrez quelques-unes des pratiques les plus importantes à suivre.

Cybersécurité : Poser les bonnes questions sur la gestion des risques

Sensibilisation à la cybersécurité

Dans la plupart des cas, les pirates informatiques accèdent à un site Web en se servant d’informations d’identification compromises. Ils peuvent deviner un nom d’utilisateur et craquer un mot de passe faible. Ils peuvent également piéger l’un de vos employés ou des membres de votre équipe dans le but de lui soutirer des informations de connexion. Votre guide sur la sécurité des mots de passe et des noms d’utilisateur WordPress.

Vous devez impérativement sensibiliser les membres de votre équipe aux questions de cybersécurité, telles que la robustesse et l’hygiène des mots de passe, et aux attaques par hameçonnage.

Segmentation des sites Web

Il y a de fortes chances que vous ayez un véritable site Web, puis une autre version de celui-ci que vous utilisez pour effectuer des tests. Il se peut également que vous laissiez ces versions de test sur le serveur. Après tout, quel mal cela peut-il faire ? Il s’avère que cela peut entraîner de nombreux problèmes.

Si une version de test de votre site est compromise par des pirates informatiques, ils peuvent alors s’en servir comme un tremplin vers le reste de votre site Web. En cas d’utilisation d’un serveur partagé, cela pourrait entraîner l’infection de chaque site sur le serveur. Ne devenez pas Marie Typhoïde. Supprimez vos sites de test inutilisés et conservez toutes les différentes versions qui sont utilisées soigneusement segmentées pour vous protéger.

Prévention des attaques de force brute

L’un des types d’attaque les plus courants sur les sites Web WordPress est l’attaque de force brute. Le pirate informatique utilisera un logiciel de piratage pour tenter de forcer l’accès à la page de connexion par le biais d’informations d’identification compromises et de tentatives répétées pour deviner le mot de passe. Vous pouvez prendre certaines mesures afin de prévenir ce type d’attaques.

  • Limitez les connexions : pour commencer, n’autorisez pas les tentatives de connexion illimitées.
  • Bloquez les adresses IP : si quelqu’un essaie de se connecter trop souvent et échoue, configurez WordPress pour bloquer automatiquement son adresse IP.
  • Authentification à deux facteurs : utilisez l’authentification à deux facteurs pour vous assurer que seules les personnes autorisées peuvent accéder à votre site même si un mot de passe est compromis.

Limitation de l’accès

Combien de personnes ont accès au fonctionnement interne de votre site Web ? Combien d’entre eux ont un accès dont ils n’ont pas strictement besoin ? Si vous êtes comme la plupart des propriétaires d’entreprise, les réponses aux questions ci-dessus sont « beaucoup » et « trop ». L’une des meilleures pratiques les plus importantes à maîtriser en matière de gestion des risques liés aux sites Web est de limiter l’accès.

Ceci s’applique à tous les comptes d’utilisateur. Comment y procéder ? C’est assez simple. Demandez-vous si cet employé ou ce membre de l’équipe doit avoir accès au site Web. Si ce n’est pas le cas, n’autorisez pas l’accès. Dans l’affirmative, demandez-vous à quels endroits la personne devra avoir accès et n’accorder l’accès qu’à ces endroits-là. La limitation de l’accès réduit les risques dans le cas où les identifiants d’un employé devaient être compromis.

Prévention des attaques détournées

Voici pourquoi vous avez besoin d’un VPN pour assurer la sécurité de votre site Web. Si vous avez beaucoup lu sur la sécurité de WordPress, vous savez que la mise à jour régulière de votre code principal est essentielle. La prévention des attaques détournées en est l’une des raisons. Les attaques détournées se produisent lorsque des logiciels malveillants peuvent exploiter les vulnérabilités du code ainsi que des scripts douteux et même du code malveillant dans les plugins et les thèmes.

Vous vous souvenez de la débâcle de TimThumb ? C’est un bon exemple de ce dont nous parlons ici. La bonne nouvelle est que même si vous n’êtes pas sûr à 100 % de la sécurité de votre site Web, un bon plugin peut vous apporter tranquillité d’esprit et protection.

Par exemple, SiteCheck peut vous offrir la tranquillité d’esprit, tandis que les outils d’authentification à deux facteurs garantissent que seuls les membres de l’équipe et les administrateurs ont accès au site.

Attention particulière à votre hébergeur

Une grande partie de la sécurité de votre site dépend de votre hébergeur, plus que de nombreux propriétaires d’entreprises ne le croient. L’hébergement n’est pas seulement un compromis entre l’abordabilité et les fonctionnalités. Il s’agit également de renforcer le serveur et de fournir la meilleure protection possible pour les sites Web hébergés sur ce serveur. Assurez-vous que l’hébergeur que vous choisissez est fiable et qu’il s’engage à faire sa part en matière de sécurité.

Mise à jour de PHP

WordPress est construit sur PHP, et au moment d’écrire ces lignes, toute personne exécutant PHP 7 ou une version antérieure est automatiquement exclue pour des raisons de sécurité. Assurez-vous que vous utilisez la dernière version de PHP. Pour l’instant, la version 7.3 est la plus récente disponible et sera prise en charge pendant deux ans. Notez également que selon les statistiques de WordPress, la plupart des propriétaires de sites utilisent actuellement PHP version 5.6 ou ultérieure.

Les meilleures pratiques de gestion des risques liés aux sites Web WordPress sont essentielles pour atténuer les menaces auxquelles votre site Web est exposé.

En adoptant une attitude proactive, vous pouvez éviter que votre entreprise ne soit une victime de plus tout en protégeant les données de votre entreprise et les informations de vos clients des cybercriminels.

Le conseil le plus important est peut-être le suivant : sachez que votre site Web est à risque, peu importe la taille de votre entreprise ou de votre industrie. Prenez des précautions et faites de la cybersécurité une priorité absolue dans l’ensemble de votre entreprise.

Téléchargez gratuitement le guide WooCommerce !

L’ultime guide utilisateur WooCommerce en Français.

Un livre blanc “guide utilisateur WooCommerce” de près de 240 pages pour vous aider créer et gérer votre boutique et aussi pour vous aider a booster vos ventes.

Téléchargez le ici